138 chefs d’établissement et 278 enseignants formés aux mesures de lutte contre la corruption et de promotion de l’intégrité dans le système scolaire.

278 enseignants et 138 Chefs d’établissement de 150 écoles secondaires de Bukavu et Kinshasa, ont reçu une formation intensive sur les mesures de lutte contre la corruption et la promotion de l’intégrité dans le système scolaire.

Organisée par le Centre de Recherche sur l’Anti-Corruption, cette série de formations s’inscrit dans le cadre du projet « Students Acting for Accountability and Quality of Education » financé par le Partenariat Mondial pour l’Education et visant à initier tous les écoliers aux valeurs de l’intégrité et de redevabilité.

À la fin de cette formation de trois jours, les participants ont démontré une large compréhension de l’approche du renforcement de l’intégrité dans les écoles et de la méthodologie d’enseignement du cours d’éducation à l’intégrité introduit par le CERC dans le système éducatif congolais. En plus de cela, des protocoles d’accord ont été signés entre le CERC et les écoles partenaires, ouvrant la voie à la création de clubs d’intégrité dans les écoles de Kinshasa et à l’introduction du cours d’éducation à l’intégrité en faveur de 2,250 élèves âgés de 14 à 19 ans repartis dans 150 Clubs d’Intégrité.