A propos de nous

Centre de Recherche sur l’Anti-Corruption est une organisation indépendante et à but non lucratif qui travaille avec jeunes pour renforcer l’intégrité et la bonne gouvernance en République Démocratique du Congo. Avec l’aide de jeunes, CERC s’assure que les fonds alloués pour des projets au service des populations sont correctement reversés, afin que les projets bénéficient aux communautés.

Nous sommes convaincus que les jeunes ont les potentialités pour faire face aux défis les plus pressants de notre génération ; en leur offrant des formations, des espaces d’engagement et des ressources, nous pouvons laisser s’exprimer librement leur enthousiasme, ainsi que leur désir de participer à la construction des institutions plus responsables, ouvertes, inclusives, et répondant aux besoins de leurs communautés…

Notre mission

Notre mission principale est de faire progresser les connaissances sur les causes et les conséquences de la corruption et de soutenir le développement de nouvelles politiques et initiatives anti-corruption en République démocratique du Congo.

Notre mission secondaire est de renforcer le pouvoir des jeunes, par le biais de l’éducation et de la formation, du mentorat et du soutien technique, pour instaurer la culture de la transparence et la redevabilité dans les communautés où les institutions, les services publics et les projets de développement sont gangrenés par la corruption.

Notre vision

Notre vision est pour un Congo dans lequel:

  • Le gouvernement, les institutions, les entreprises, la société civile sont à l’abri de la corruption ;
  • les jeunes disposent de connaissances et de compétences leur permettant d’agir pour revendiquer et défendre leurs propres droits humains et ceux des autres ;
  • Les obstacles à une participation significative sont supprimés et la collaboration et les partenariats équitables sont encouragés afin que les jeunes aient la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel ;
  • La capacité de leadership des jeunes émerge pour influencer les décideurs et rendre les gouvernements responsables des besoins et des aspirations des citoyens ;