Centre d’Assistance Juridique et Action Citoyenne

En janvier 2018, nous avons lancé le projet de signalement de la corruption, une initiative qui fournit des services d’aide juridique gratuits aux victimes et aux témoins de la corruption et qui cherche à donner aux citoyens et citoyennes les moyens d’exiger la responsabilité et la transparence. Il s’agit d’un centre de services communautaires qui offre à la fois des services pragmatiques aux individus, aux communautés, aux entreprises et aux institutions qui sont victimes de corruption ou témoins de corruption en leur apportant une aide et des conseils juridiques.

Le projet CAJAC a permis au CERC de mobiliser des avocats pro bono chargés de traiter les affaires de corruption. Les émissions diffusées sur les radios locales ont également permis d’élargir la portée du CAJAC aux personnes vivant en dehors de la ville d’Uvira. Pour l’année 2018 plus précisément, 193 personnes ont contacté le CAJAC pour obtenir des conseils juridiques. Ces contacts ont été établis par l’intermédiaire de notre bureau d’Uvira, via un numéro WhatsApp dédié et par courriel. Ce taux élevé de signalement est attribuable aux activités de sensibilisation, ainsi qu’à la diffusion de spots radio et de supports de communication, qui ont amélioré la visibilité de CAJAC.

L’ODD impacté :