Plaidoyer et Rédevabilité

CERC aide les écoles à mettre en place des systèmes éducatifs équitables et inclusifs où tous les enfants peuvent apprendre dans un environnement sûr et sain, exempt de toute discrimination.

Élève Agissant pour la Redevabilité et la Qualité de l’Éducation est un projet de suivi dirigé par les élèves qui vise à promouvoir la transparence et la redevabilité sociale dans le secteur éducatif congolais en mobilisant et en engageant les élèves à suivre la prestation de services dans les écoles.

CERC travaille par l’intermédiaire des écoles locales, qui engagent activement les élèves, les enseignants, les parents, les ONG locales et les membres de la communauté pour identifier ce qui préoccupe le plus les élèves et où les services et les infrastructures éducatifs peuvent être améliorés. Les élèves sont ensuite formés en tant que Moniteurs Communautaires qui recueillent des preuves et forment des Clusters de l’Education – des équipes composées d’autorités du secteur public, d’entrepreneurs, d’enseignants et de citoyens. Ces équipes identifient des solutions pour promouvoir l’intégrité dans la gestion, l’allocation et la livraison des ressources publiques telles que les services et les infrastructures éducatifs. Sans investir directement d’argent dans les briques et le mortier, CERC aide les élèves à construire des écoles, à avoir accès à l’eau potable et à recevoir une éducation de qualité.

Notre Impact

Entre 2018 et 2020, le programme a soutenu 810 élèves, 106 enseignants et 53 chefs d’établissements issus de 54 écoles secondaires, et leur a donné les moyens, les ressources et de compétences pour améliorer les services éducatifs inefficaces et corrompus dans la ville d’Uvira et de Bukavu. Ils ont travaillé ensemble pour préconiser et mettre en œuvre des solutions allant de l’accessibilité de l’eau potable à la sécurité des écoles, de l’accès à l’éducation pour les enfants en risque d’exclusion au tri des ordures dans les zones urbaines.

54 clubs d’intégrité établis et fonctionnels dans des écoles secondaires


810 élèves formés en tant que moniteurs communautaires


40 % des responsables des clubs d’intégrité sont des filles, et 15 % sont issus de groupes marginalisés.


54 écoles secondaires surveillés au Sud-Kivu


33% des problèmes résolus dans le cadre du plaidoyer méné par les Clubs d’Intégrité


Amélioration des services éducatifs pour 15 441 élèves


Les membres du Club Intégrité ont aidé les administrations des écoles à repérer les problèmes et à les résoudre ensemble. Bien que ce soit un travail difficile, les membres du club ont été très efficaces pour améliorer l’assiduité des enseignants dans les écoles. Les enseignants respectent désormais leurs plans annuels, la qualité de l’enseignement s’est améliorée et les enfants reçoivent un enseignement efficace. Cela a un impact direct sur leur vie et leur avenir ».

Il peut être démontré que leur travail a bénéficié à plus de 500 000 personnes grâce à l’amélioration des services et des infrastructures.

Le cours d’éducation à l’intégrité dans le système éducatif de la RDC.

En 2020, nous avons progressé dans l’intégration des clubs d’intégrité dans les écoles et le système éducatif du Sud-Kivu, ce qui les rend durables à long terme. Au Sud-Kivu, les responsables de l’éducation ont accepté que les Clubs d’intégrité soient déployés dans toute la province.

Les ODD impactés :