Promotion de l’État de droit

En République démocratique du Congo, les institutions du secteur de la justice manquent de capacité et d’indépendance pour faire avancer ses propres réformes et fournir des services de qualité, justes et équitables à tous les Congolais. Le pouvoir judiciaire a une portée limitée dans le pays. Il est privé des ressources nécessaires pour remplir son mandat, ce qui sape le rôle de l’État dans la garantie d’un accès égal à la justice pour tous les citoyens congolais et exacerbe la petite corruption au sein du système. En outre, l’ingérence politique met en péril l’indépendance du système judiciaire et le droit des citoyens à un procès équitable. Dans tout le pays, la pauvreté, le manque de ressources judiciaires adéquates et la corruption généralisée empêchent les Congolais de demander justice, ce qui marginalise encore plus les jeunes et les femmes.

L’absence d’un système judiciaire indépendant est causée par la corruption, qu’elle favorise, et elle contribue à une justice inéquitable dans le pays. Elle est donc considérée comme le problème majeur auquel sont confrontés le système judiciaire et l’État de droit en RDC. Cette corruption et le manque de confiance du public qui en résulte affectent la gouvernance interne du système judiciaire et la capacité du pays à mobiliser ses ressources pour son propre développement.

Théorie du changement

La théorie du changement proposée est la suivante :

SI les institutions judiciaires augmentent la transparence interne, la redevabilité et l’intégrité et améliorent leur capacité et leur engagement à lutter contre la corruption ; et SI la société civile est habilitée à surveiller, influencer et soutenir le système judiciaire pour prévenir et combattre la corruption ; et SI le système judiciaire augmente l’accès égal et équitable à la justice pour tous grâce à des mécanismes plus durables ;

ALORS, l’indépendance de la justice et la confiance du public dans le système judiciaire augmenteront, permettant au système judiciaire de rendre efficacement la justice au peuple de la RDC.

Objectif

Le but de l’initiative est de renforcer l’indépendance institutionnelle du système judiciaire et celle des juges afin de faire progresser les efforts du système judiciaire visant à lutter contre la corruption et promouvoir un accès égal et équitable à la justice en RDC pour finalement améliorer la perception et la confiance du public envers le système judiciaire.

Objectifs

  • Renforcerr de la transparence, de la responsabilité et de l’intégrité du système judiciaire pour promouvoir une justice égale et équitable et soutenir les efforts de lutte contre la corruption en RDC.
  • Renforcer le pouvoir de la société civile pour exiger l’engagement du GDRC en faveur de l’indépendance de la justice et contribuer à la réforme judiciaire.
  • Améliorer de l’accès égal et équitable à la justice pour tous.

L’ODD impacté :